Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La plage lors de la marée

La bataille se trouve dans vos pensées....

29 Août 2015, 22:00pm

Publié par L'Océan

" Voilà le point clé !

Vous n'irez jamais au-delà des limites de vos pensées. Si vous pensez que vous ne pouvez pas faire quelque chose, alors vous n'y arriverez pas. Le champs de bataille se trouve dans vos pensées.

Si vous êtes vaincu dans votre esprit, vous avez déjà perdu la bataille. Si vous pensez que vos rêves ne se réaliseront jamais, alors ce sera le cas.

La barrière se trouve dans vos pensées.

Voilà ce que la Bible appelle une forteresse (2 Corinthiens 10.4). C'est un schéma de pensée erronée qui nous enferme dans la défaite.

Il se peut que quelqu'un vous ai dit des paroles négatives. N'écoutez pas ces mensonges. "Si Dieu est pour vous, qui osera être contre vous? (Romains 8.31)". Faites tomber ces barrières du passé et laissez votre esprit garder des attitudes de foi, nouvelles et positives. Faire tomber ces barrières changera votre vie.

Lorsque Dieu a fait sortir le peuple, du pays d'Égypte, ils ont mis quarante ans avant d'atteindre la terre promise. Ils auraient pu faire le voyage en, environ onze jours. Ils ont erré pendant quarante ans, pourquoi? Parce qu'ils avaient été battu pendant longtemps, maltraité, utilisé, et qu'ils ne pouvaient pas concevoir que Dieu ait voulu faire une chose nouvelle avec eux. Au lieu d'aller de l'avant dans une attitude de foi et en s'attendant à de bonnes choses, ils continuèrent à tourner en rond avec leur mentalité de vaincus. Ils tournèrent en rond, se concentrant sur leurs problèmes, s'inquiétant devant les obstacles qui se dressaient entre eux et leur destinée. Et ainsi, ils tournèrent en rond, pendant quarante ans.

À présent, Dieu nous demande de lâcher les blessures du passé, les douleurs et les échecs. Et de croire de plus grandes choses. C'est le temps pour la croissance. Mais pour que cela arrive, nous ne pouvons continuer de tourner en rond. "

Extrait de : Vivre le meilleur maintenant, de Joël osteen, p.36-37

En tant qu'anciennes victimes de manipulateurs, nous sommes souvent dans cette dynamique là. Il nous est difficile de voir, de croire ou d'imaginer que des choses positives puissent désormais nous arriver. C'est normal, car les manipulateurs sont dotés d'une personnalité qui détruit : notre confiance en nous, notre désir d'avancer, nos idées, nos rêves, notre volonté, et même notre foi dans certains cas. Ils détruisent tout sur leur passage. Ils nous détruisent totalement. Du coup, lorsque nous sortons de leurs griffes, du pays d'Égypte dans lequel ils nous avaient enfermés, nous faisons comme le peuple hébreux, nous tournons en rond dans le désert. Car osons le dire, après eux, notre vie ressemble à un vaste désert ! Pourtant si nous regardons bien, nous pouvons nous rendre compte, que ce désert n'est pas aussi grand que nous aurions pu le croire au départ, où que nous pouvions l'imaginer. Il n'est pas si grand, et pas si effrayant que cela. Nous pouvons nous apercevoir qu'il reste souvent deux ou trois petites choses que le manipulateur n'a pas pu détruire, une amitié, une lueur d'espérance, un rêve, la foi, etc. Même, si ce qui reste n'est pas plus gros qu'un "lumignon qui fume", il en reste quelque chose. Et, c'est là dessus, que nous pouvons nous appuyer pour avancer et pour nous reconstruire. C'est souvent cela, qui nous aidera à trouver la force de nous relever, d'avancer, et de cesser de tourner autour de cette montagne dans le désert, afin d'atteindre la terre promise, terre de liberté et de guérison....

Alors osons laisser derrière nous tout ce passé, cette violence, ce mépris, ces mensonges, cette méchanceté, ce non-amour. Osons laisser les blessures se cicatriser. Osons relever la tête et être fière de nous. Nous en sommes sorties vivantes. Même si nous avons été cassées, et même beaucoup cassées, nous sommes vivantes. Alors osons vivre cette nouvelle vie que Dieu nous permet d'avoir et de vivre. Cette deuxième ou troisième ou énième chance, qu'Il nous donne. Osons la vivre, nous appuyer sur Lui, croire qu'Il nous veut du bien. Et osons nous reconstruire et poser nos regards sur la terre promise qui sera la nôtre !

Bon courage à vous toutes....

Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.

2 Corinthiens 10.4